Le Mans et le cinéma



Le Mans , ville de tournages, au patrimoine architectural unique, est une sorte de patrie privilégiée du cinéma. Le centre historique "la Cité Plantagenêt" y recèle des décors naturels qui ressemblent à des trésors et les manceaux réservent aux cinéastes un accueil unique.

Retrouvez le film "Le Mans, la marque du cinéma en Cité Plantagenêt"

Pierre Arditi affirme même que "lorsque l'on tourne au Mans, on a cette sensation inouïe que la ville toute entière ne bat plus qu'au rythme du cœur de ceux qui viennent "dire le monde" chez eux."

Y ont été tournés : "Que la fête commence" en 1975, de Bertrand Tavernier, avec Jean Rochefort, Philippe Noiret et Jean-Pierre Marielle, "Le Beau mariage" en 1981, avec Arielle Dombasle et André Dussolier; "Rouget le Braconnier" de Gilles Cousin en 1989, avec Jean-Michel Noiret; "Dames galantes" de Jean-Charles Tacchella en 1990, avec Richard Bohringer et Isabella Rossellini; "Cyrano de Bergerac" de Jean-Paul Rappeneau, en 1990, avec Gérard Depardieu, Anne Brochet et Jacques Weber; "Eugénie Grandet" de Jean-Daniel Verhaegue en 1993, avec Jean Carmet.

En 1997, c’est "Le Bossu" de Philippe de Broca avec Daniel Auteuil, Fabrice Luchini et Vincent Pérez; "L'Homme au Masque de fer" de Randall Wallace, en 1998 avec Gérard Depardieu, John Malkowich, Jeremy Irons et Leonardo Di Caprio...

Ces dernières années, les tournages se succèdent : en 2004, c’est "Julie, chevalier de Maupin" de Charlotte Brändstörm avec Pierre Arditi et Sarah Biasini ; en 2005, "D'Artagnan et les Trois Mousquetaires", de Pierre Aknine, avec Vincent Elbaz et Emmanuelle Béart, puis en 2006 "Molière" de Laurent Tirard avec Romain Duris, Fabrice Luchini… et "Jean de la Fontaine, le défi" de Daniel Vigne avec Philippe Torreton et Lorànt Deutsch…

Tournage de Jean de la Fontaine, le défi - 2006

Et enfin en 2007, 2008 et 2009, "l’Assassinat d’Henri IV", "la Maison du Chat-qui-pelote", "la Cagnotte".
5 épisodes de Nicolas Le Floch, de Jean-François Parot ont été tournés pour la TV entre 2008 et 2012, avec Jérome Robart et François Caron . Deux nouveaux épisodes ont été tournés en mai 2014...

On tourne aussi hors de la Cité Plantagnêt.
En 1997, Eric Rochant réalise "Vive la République". Puis en 2000, le crime des Soeurs Papin est relaté dans le film "Les Blessures assassines", de Jean-Pierre Denis, tourné notamment au 40 rue Joinville, avec Sylvie Testud et Julie-Marie Parmentier.

Le circuit des 24 Heures est aussi choisi :
En 1970, le film "Le Mans" avec SteveMac Queen" et l'adaptation de la BD "Michel Vaillant" par Luc Besson en 2003.